La page de Celui-qu'on-ne-dois-pas-nommer
Tout ce que vous avez toujours eu envie de connaître de la construction
et des bricolages



Dalles taillées-main


La pierre tient une place privilégiée dans les jardins japonais, le Japon étant un pays de montagne.
La pierre dite Ishi, s'y retrouve toujours mise en valeur. Sous sa forme naturelle et donc informelle, ou modifiée par la main de l'humain (forme formelle)
Comme nos familiers ne semblent pas vouloir se mettre avant longtemps au taillage de la pierre suivant la méthode traditionnelle, j'y suis allé de petites adaptations!

Vous me pardonnerez d'ainsi tutoyer la vulgarité, mais que voulez-vous, même le plus fin merle, ne peut donner que ce qu'il a!
Comme nous en étions déjà à la confection d'auge et autre facéties assimilées en pseudo tuf, j'ai décidé de faire couper quelques coffrages supplémentaires pour confectionner des pavés de bonne dimension.

Surtout, rappelez-vous que le droit au travail est inscrit dans la Charte canadienne des droits et libertés! le premier qui empêche nos familiers de travailler, va avoir affaire à moi! Grrrrrrrr!
C'est pour cela que vous retrouvez des images « pas rapport » comme dirait Belz!

En fait, nous menons souvent plusieurs projets de front.
C'est aussi plus pratique pour l'usage du béton d'avoir quelques coffrages tout prêts pour utiliser d'éventuels surplus.
Pas de gaspillage surtout!
Quatre planches de bois et des vis en inox et le tour est joué!
A l'aide d'une massette et d'un burin d'acier on fait éclater les angles, créant l'impression d'une pierre taillée-main et une bonne brosse ou un grattoir complète l'illusion d'une surface vieillie par les intempéries, c'est l'usure noble, on dit aussi: « Sabi »
Pour la pose, rien de plus facile!
Un bon râteau et un niveau pour vérifier la pente et on s'aide d'une simple pièce de bois pour distancer convenablement les blocs.
Pour ce qui est du « comment », adressez-vous à un démon qui s'y entende en la matière.
Ici, j'ai recommandé un assemblage de type formel.
Ce que vous ferez chez vous, ne regarde que votre maître (surtout) et vous (mais très peu)!

On arrive souvent à de fort beaux résultats, quand la passion nous habite, mais, soyez prévenus; je ne fais pas dans la sous-location!

Bonne chance
C'était, sous la plume de
Celui-qu'on-ne-dois-pas-nommer
Une autre excellente chronique sur
le jardinage extrême. (201)


Le Petit Jardin Oriental de Clovis
Menu Question fréquentes Au secour! Ecrivez à: