Chronicafraga
La chronique complètement pétée, par le sérénissime Clovis!
Avec le concours hélas obligatoire de son animal familier humain:
Michel Picard
Semer, Identifier, Installer

Il faudra d’abord établir une liste de nos semis et vérifier si par hasard certains des taxons que votre humain s’est procurés ne demandent pas de conditions de cultures trop particulières.

Achetez des étiquettes et inscrivez un numéro en remplacement du nom sur la liste, les numéros sont plus faciles à lire, surtout après un an ou deux à l’extérieur. Exigez de votre humain qu’il inscrive le numéro du côté qui sera enfoui. Le soleil et les intempéries ne pourront ainsi décolorer l’encre, mieux encore, faites-lui utiliser un crayon à mine de plomb foncé, 2B ou 4B.

Le moment du semis est un moment d’une infinie délicatesse.

Les semences d'alpines sont souvent très fines, voire microscopiques et sont difficiles à manipuler. En plus, on doit se méfier au plus haut point des courant d'air.

On saupoudre sur les gravillons et on manipule dé-li-ca-te-ment

Après le semis, on arrosera légèrement avec une douchette très fine pour éviter de trop déplacer les semences ou compacter le média de culture.



Enfin, on va placer les plateaux à l'extérieur sous un simple grillage et attendre que la neige recouvre le tout. Au printemps vos premières alpines germeront toute seules, mais ceci fera l'objet d'une autre rubrique, bien sûr !




Le Petit Jardin Oriental de Clovis
Document précédent Menu Document suivant Question fréquentes Au secour! Ecrivez à: