Chronicafraga
La chronique complètement pétée, par le sérénissime Clovis!
Avec le concours hélas obligatoire de son animal familier humain:
Michel Picard

T'es bonne, t'es fine, t'es capable.

Je vous souhaite maintenant la bienvenue à cette session de formation portant sur le dressage (certains préfèrerons l’expression entraînement…) des animaux familiers humains.

Nous aborderons aujourd’hui les techniques de motivations de base.

Il est évident en matière de jardinage, qu’un humain soit d’autant plus productif qu’il est motivé. On comprend aisément que le maître des lieux, vous, en l’occurrence, devrez développer une stratégie, précise et puissamment organisée pour obtenir de votre familier humain toute la force de travail disponible. Une force qui va dans le sens de la quantité, mais aussi et surtout, de la qualité.

Bref, rien ne sert de s’agiter, il faut que le travail soit fait comme il convient…

La première question qui viendra aux lèvres de votre familier sera invariablement les « C’est quoi ça, un jardin alpin ? » ou encore « Pourquoi construire un jardin alpin ? »

Ne vous laissez pas prendre à son air ahuri !

Les humains peuvent être diaboliquement pervers lorsqu’ils posent de telles questions, en réalité ce qu’ils cherchent, c’est une façon d’éviter toute forme de travail ou d’organisation.

Si vous ne répondez pas avec toute l’autorité nécessaire, vous constaterez que votre animal perdra, très vite, toute motivation pour cette culture !

Soyez vigilants, de nombreux esprits des jardins, plus expérimentés que vous, s’y sont cassé les dents.

Voici donc une façon élégante de présenter la chose et susceptible de motiver votre familier…

Comme vous avez déjà commencé à entraîner la « bête » et que déjà « il » ou « elle » apprécie les jardins « ordinaires », vous pouvez déjà lui dire que la construction et l’entretien d’un jardin alpin sont très voisins de la tenue de jardin en général, ce qui, à coup sûr le rassurera.

Lorsque vous ajouterez que le jardin alpin ou de rocaille est, en fait, bien plus facile d’entretient et de gestion qu’un jardin conventionnel, vous aurez déjà retenu toute son attention.

Enfoncez le clou avec un dernier argument massue ; à nombre d’espèces égales, le jardin alpin est beaucoup plus petit…




Le Petit Jardin Oriental de Clovis
Document précédent Menu Document suivant Question fréquentes Au secour! Ecrivez à: