Le courrier du coeur de Nana-san;

la carpe des quartier chics:

Chère NanaKoï.
Je ne sais trop comment aborder le sujet, enfin, je veux dire avec les filles.

Bref, j'aimerais qu'on me dise, c'est quand qu'on peut faire la « chose ».

Quand et comment on doit s'y prendre... J'ai une copine qui a maintenant près de trois ans et je me demandais si je pouvais espérer...


Signé : Empressé


Cher Empressé :

Pardonnez-moi d'en faire mention, mais votre cas illustre toute la misère d'une génération de rejetons Koïs, qui n'a pas été correctement éduquée.

Ce n'est, bien sûr, pas de votre faute si nous vivons des temps déments et que nous autres, adultes, sommes si occupés, avec tout ces humains à « dresser »!

On comprend bien qu'il soit difficile de trouver un compromis entre travail et famille, mais vraiment, ces questions devraient, NORMALEMENT, être abordées avec ses parents dans l'intimité de la demeure familiale.

Je vous plains sincèrement d'avoir à vous rabattre sur les incroyables contes de fées qui circule un peu partout, pour établir des relations correctes avec votre future épouse !

Par contre, vous cognez ce jourd'hui à la bonne porte et quoique le sujet soit délicat, n'ayez crainte!

Nana vous révélera tout ce qu'un jeune Koï de bonne famille doit savoir sur les dames Koïe, fusse-t-elle de lignée Kohaku!

D'abord et pour répondre à une de vos interrogations, OUI, il existe des moyens de « favoriser » un climat propice aux ébats amoureux...

Primo : Vérifiez la température, lorsqu'elle atteint les 63 degrés F la nuit et 68 le jour, la belle se montrera moins réticente.

Secundo : Assurez-vous d'un lieu propice à la ponte; des racines de plantes flottantes, des herbes immergées ou à la rigueur des matelas de ponte artificiel.

Tertio : Des partenaires d'âge et de sexes appropriés, vous n'êtes pas « homo » j'espère?

Les mâles sont généralement en âge de procréer après quatre ans les femelles un an avant, soit au moment où elles atteignent les 12 pouces, soit 30cm.

Absolument!

Même les humains savent ça!

Au même âge, les femelles sont bien plus matures...

Nous aborderons maintenant la manière de « faire la cour » à votre dame Koïe.

Lorsque le moment sera approprié, vous devrez commencer par la suivre tout autour de l'étang la serrant de plus en plus près. N'ayez pas peur de forcer un peu l'allure, les dames aiment bien faire courir les mâles !

Nécessairement, après quelques heures de poursuite, la dame va commencer à avoir un peu chaud et ralentir quelque peu.

C'est le moment opportun pour lui montrer « galamment » un endroit ou déposer ses ¸oeufs.

Bien sûr et c'est probablement un signe des temps, la plupart sont un peut, disons « sado-maso », vous devrez donc vous attendre à ce qu'elle se fasse un peu prier.

Il faudra probablement la bousculer un peu, pour qu'elle se décide à aller là ou vous le souhaitez.

Le truc consiste à pousser avec votre tête sur le flanc de la belle récalcitrante. Il vous est permis d'être vigoureux, mais quand même, usez d'un minimum de délicatesse !

C'est vrai que je ne suis pas absolument claire, mais bon, les dames sont comme ça!

Non, ça veut dire peut-être et peut-être ça veut dire oui...

Mais attention!

Nous avons toute les conjoints violents en horreur, on aime bien se faire bousculer dans les plantes et même dans les graviers. Mais si vous nous cassez des côtes, nous arrachez des écailles et nous projetez hors de l'eau, ça, on n'aime pas!

Me fais-je bien comprendre?

On aime bien les « bums », mais pas les goujats violents!

À propos les mâles « roses », on n'aime pas non plus!

D'ailleurs, les Koïs « roses » sont extrêmement rares, c'est vous dire à quel point « ON » ne leur donne pas de chance!

Voilà, maintenant, elle va déposer ses oeufs et il ne vous restera qu'à répandre votre semence dessus.

Oui, je sais, ÇA, vous savez comment le faire !

Compliquées les dames Koïe ?

Mais non, amoureuses, c'est tout.

À propos, j'espère que vous ne faites pas partie de ces pervers qui, aussitôt la fraye réalisée, se prennent d'une irrésistible envie de caviar?

Tant mieux, je comprends qu'on ne désire pas nécessairement avoir deux ou trois mille enfants, mais certains procédés me répugnent!

Les oeufs devraient éclore après 4-7 jours, ce qui vous laissera bien assez tôt le plaisir de « paterner » quelques centaines de rejetons bien vigoureux.


Le Petit Jardin Oriental de Clovis
Lettre précédente Menu Lettre suivante Ecrivez à Nana-san