Le courrier du coeur de Nana-san;

la carpe des quartier chics:

Chère Nanakoi-san

Mon famillier humain tarde à apporter le lunch, d'ailleur, qu'est-ce qu'on mange?

Signé : J'ai un petit creux


Cher « J'ai un petit Creux »

Vous sortez à peine de table, dormez donc un peu, qui dort dîne, ce dit-on!

Ha! Ces jeunes!

Ils ne pensent qu'à manger!

Une bonne occasion pour parler de nutrition.

C'est important une alimentation bien équilibrée.

Les humains vous diront que la bouffe à Koï, c'est du pareil au même, c'est faux! D'abord, ça ne goûte absolument pas la même chose.

Les Koïs on peut-être la vue basse, mais, ils ont le palais délicat!

Admettons que n'importe quoi qui a entre 25 et 50% de protéines, moins de 20% d'hydrates de carbone et moins de 10% de fibre puisse faire l'affaire.

En cas de guerre, je ne dis pas, pour le reste, on est décidément loin de la gastronomie...

C'est qu'on oublie trop souvent que les Koïs élèvent les humains depuis plus de deux millénaires et que depuis, c'est nous qui leur avons appris la gastronomie.

On se demande bien comment il se fait qu'ils ne sachent plus quoi nous offrir.

Vous mangez la même chose que nous autres, bandes de morons !

C'est quoi le gag?

Vous nous donnez vos granules tout secs et gardez le bon stock pour vous autres?

Il y a de l'abus, je vous le dis!

Koïe, mes soeurs, soyez plus rigoureuses dans votre dressage, il faut rappeler à vos humains que ce qui est bon pour eux, l'a toujours été pour vous.

Si vous souhaitez vivre longtemps, il faut entraîner vos humains à partager le contenu de leurs gamelles.

Ainsi le riz cuit, les pastas « al dente » et le pain entier sont des mets très prisés par les Koïs en général.

De même les céréales non sucrées, les fruits et légumes de toutes sortes, cuits ou cru sont vivement appréciés.

La viande, les fruits de mers et les oeufs cuits de même que le fromages, sont un pur délice!

Des bâtonnets et des granules secs, non mais, quand même!

Personnellement, j'aime bien les insectes bar-b-cue.

J'ai demandé à mon humain d'installer une machine avec une lampe bleue qui attire les bibittes, comme il dit.

Il a enlevé le fond de l'appareil et lorsqu'une bête s'y prend, il y a un éclair et « Zappp! » et elle me tombe, c'est le cas de le dire, toute cuite dans le bec...

J'adore les hannetons « zappés » Rien de tel qu'un souper "sons et lumières"

Ce qui est mieux, c'est que mon humain, lui, il n'aime pas!


Le Petit Jardin Oriental de Clovis
Lettre précédente Menu Lettre suivante Ecrivez à Nana-san