Honorer et comprendre les Koïs.

Les Utsurimono sont.... bis.

par Nana-san, la carpe des quartier chics:

J'ai un peu honte de le dire, mais, on me rapporte qu'il existe des Koïs qui sont aux deux!

Absolument! Deux couleurs, dont la première est le noir.

Ainsi, le cousin Shiro-Utsuri est un Koï blanc, Hi-Utsuri, un Koï rouge et Ki-Utsuri un Koï jaune, tous portent fièrement le Sumi, bien noir et bien net!

Utsurimono, de son vrai patronyme, est d'une lignée récente, j'ai souvenance qu'il n'est apparu qu'au milieu des années 20.

Dans le milieu du jet set, on estime généralement que les familles Hi et Ki-Utsuri sont plus vulgaires. Principalement parce que la robe rouge ou jaune de ces individus est souvent tachetée de noir. Un manque de maintien évident, aux yeux de certains....

Par contre, la famille Shiro-Utsuri présente une robe blanche qui s'est par ailleurs beaucoup améliorée depuis l'anoblissement de la famille. Dans certains cas, elle est devenue blanche à la semblance de ses cousins Kohaku

Jeunes gens, soyez bien vigilants, surtout, dans vos fréquentations!

En effet, Shiro-Utsuri est d'abord et avant tout un Koï à nette prédominance noire. Contrairement à d'autres familles Koï, ce noir bien foncé va prendre de plus en plus d'importance avec l'âge.

Ainsi, un adolescent va voir ses Sumi s'agrandir considérablement, alors qu'il atteindra l'âge adulte.

Veillez donc à choisir un compagnon ou une compagne présentant à l'adolescence une surface de blanc très importante, allant jusqu'aux deux tiers.

À l'âge adulte, vous risquez moins de vous retrouver avec un compagnon uniformément noir, ce qui serait une catastrophe, bien sûr!

De même, une face blanche rosée est à éviter, seul le blanc pur, vous garantis un excellent lignage...

Vous serez bien avisés de choisir un compagnon qui porte le Sumi de petite taille sur le front.

Une ligne divisant la tête et finissant sur le nez est du bel effet. Alors qu'une grande tache risque, l'âge venant, d'envahir toute la tête et de défigurer à tout jamais, votre ami.

Bon, je comprend que vous l'aimez vraiment beaucoup, mais diantre, pensez un peu à vos enfants!

Les Koïs enrubannés sont aussi très prisés des dames et on apprécie de même, un conjoint arborant fièrement le Motoguro sur ses nageoires pectorales.

Par contre, les pectorales 100% noir, sont déconseillées et constituent une évidente faute de bon goût!

On estime généralement que puisque l'Utsurimono est un Koï noir, on peut "tolérer" un débordement du Sumi, sur les autres nageoires.

Notez, j'ai parlé de débordement, le Sumi des nageoires dorsales ou caudale est beau, mais à la condition expresse que ces dernières ne soient pas entièrement noires.

Nananishikikoï-san-dégoût-pour-ceux-qui-sont-au-deux...
Notez bien, j'ai dit "sans dégoûts", moi, je suis bien trop de même, pour être comme ça!.

Le Petit Jardin Oriental de Clovis
Lettre précédente Menu Lettre suivante Question fréquentes Au secour! Ecrivez à Nana-san