La maison de Thé des Démons


Comme je ne désespère pas faire l'éducation de mes animaux familiers, j'ai décidé d'une petite séance de formation et de travaux légers. Ainsi, je songe à leur faire changer l'aspect du jardin au grand complet. Le tout en sorte que l'on soit plus près de la tradition&


Pardonnez-moi de vous interrompe maître vénéré, mais avant que vous ne débutiez vos savantes explications, je souhaiterai m'entretenir quelques instants avec les animaux de compagnie humain pour leur expliquer le fonctionnement du site..
Je peux?
Grand merci ô très sérénissime Clovis
Alors voilà, chers élèves humains, vous remarquerez au tout au long du texte de nombreux idéogrames Kamis...
D'abord dans le texte et en plus grand dans des fenêtres de rappel sous chacune de nos interventions.
J'ai pris soin d'indexer ces idéogrames avec une courte description qu'on obtient en posant la souris quelques secondes sur ces derniers.
Si vous cliquez, vous vous retrouvez dans le Glossaire ou de plus amples informations vous sont disponibles
Merci de votre attention! Bonne visite



J'ai beau être tolérant, certains compromis demeurent inacceptables...
Certaines explications seront utiles;
Sachez d'abord qu'on distingue au départ deux facettes à un jardin.
Il y en a un qui est lié à sa nature sauvage; on dit Niwa. ( ) L'autre aspect, lui, tient à la nature aménagée du lieu: Sono. ( ) Tout ce qui touche la planification et la réalisation du jardin devrait être un délicat équilibre entre le Niwa () et le Sono...()

Niwa: Sauvage, naturel, brut Sono: Aménagé, marqué par la main de l'homme


Ouais pour le délicat équilibre chez nous, c'est pas fort fort& sacrés humains va!


Hum! hum!!
J'ajoute, pour que ce soit bien clair, qu'en matière d'équilibre, notre petit " home ", il est vrai, est quelque peu hors norme... Je poursuis donc en ajoutant que dans ce contexte -là, l'expression " jardin " se lirait Niwasono, donc : la nature sauvage aménagée.


Rien à voir avec la nature aménagée en sauvage&


Ce serait plutôt , SUI () et SUKI, ( ) avec bon goût et raffinement, bien entendu&

Sui: Distinction et bon goût Suki: Raffinement, goût raffiné.


Cela va sans dire...
Dans notre langage, celui des Kamis, on exprime cette dualité ou cette fusion Niwa () /Sono (), par le terme : Teien. ()
Il existe beaucoup d'autres mots qui peuvent être utilisés pour désigner le jardin, tels: Niwa, () Niwa Saki, ( ) Sono, ( ) Sentei, ( ) Senzaï, ( ) San Sui, ( ) Chisen, ( ) et Gyoen. ( ) Mais c'est l'expression Teien qui est probablement la plus utilisée. Rappellez-vous en!
Nous y ferons constamment référence.

Selon notre aîné; Celui-qu'on-ne-dois-pas-nommer, qui est un Kami beaucoup plus ancien que moi, les démons, ou Kamis de leur vrai nom, sont venus sur Terre il y a fort longtemps. On comprend qu'à cette époque, il n'existait pas encore de bâtiments et donc, ils ne pouvaient habiter de constructions faites de mains d'homme.

Kamis: divinités Niwa: Nature sauvage, matériel brut Sono: Aménagement, modifié suite à l'intervention humaine, même sens que potager. Teien: le terme le plus usité pour désigner le jardin Sentei: Littéralement: Tailler, en référence à l'entretient des parcelles de terre des fermiers.

Senzai: Jardin urbain San Sui:  montagne et eau = Jardin Chisen: Jardin avec étang Gyoen: Jardin impérial.


Ils n'y perdent pas grand-chose...
Moi par exemple, j'ai toujours préféré habiter dans les gros rochers, () les chutes ou de très vieux arbres... j'aime bien la nature.
Ha! vivre au grand air!
C'est tellement vivifiant, n'est-ce pas?
Ca vous relève le Ki () que c'en est étonnant!

Iwa: Rocher Ki: Energie vitale


C'est probablement la source de cette activité humaine fort noble au demeurant, qu'est le camping


Mouais, tu t'égares là, la p'tite jeune!


Qui sait? Je poursuis donc en précisant par ailleurs que les habitants se rendaient sur ces lieux sacrés, les Kekkai ( ), pour nous rendre hommage.

Lieu sacré approprié pour communiquer avec les divinités.


Bien normal qu'on nous rende hommage, n'est-ce pas, nous sommes si puissants, si honorable& on dit San dans notre langue
Ainsi toi tu es le "Kami Clovis san"


Oui, en effet, le très honorable démon Clovis quoi!


Vraiiiiiment Kami Clovis-san, j'en rougis jusqu'au bout des nageoires, nous comparer à des démons, cela ne se fait pas voyons, nous sommes des Kamis ( Kamis: divinités), des êtres divins, le terme " Démons " si l'on n'y prend garde n'est-ce pas, à une connotation péjorative qui, enfin, bref...


...ça a pas de classe quoi !


J'en prend bonne note, Nana très chère!
On distingue d'ailleurs deux variétés de démons, pardon Nana-san, de Kamis :
ceux qui descendent du ciel, ( ) comme moi et ceux qui viennent d'au-delà de la mer, () comme toi heu! & comme vous!


- Oui, c'est simple : Toi tu es Ama Kudaru Kami Clovis-san et moi Tôrai kami Mocha-san & n'importe qui, même un humain peut saisir ça quoi!

Ama Kudaru Kami: Demon qui vient du ciel Toraî Kami: Démons qui viennent d'au delà des mers.


On désigne par exemple les pierres qui sont habitées par les dé... hum! par des Kamis et par conséquent deviennent des pierres sacrées, par le terme Iwakura ( ) et les étangs sacrés qui sont dédiés aux divinités qui viennent d'au-delà des mers par Kami Ike. ( )

Iwa Kura: Pierre habitée par une divinité qu'importe d'où elle vienne... Kami Ike: Etang Sacré dédié au divinité qui viennent d'au delà des mers


Explication lumineuse qui nous confirme que le Tôrai kami Nana-nishikoï-san habite le Kami Ike Etang Sacré dédié au divinité qui viennent d'au delà des mers à l'arrière du Teien, Niwa, Niwasaki, Sono, Sentei, Senzai, San Sui, Chisen ou Gyoen, c'est comme vous voulez, lieu d'essence divine ou nos animaux de compagnie préférés doivent faire offrande de nourriture plusieurs fois par jour. Le tout pour manifester du plus profond respect dû à notre rang& Bien entendu pour respecter la forme correcte, cette offrande doit être déposée dans l' Himorogi ( )

Plateau consacré, servant à déposer les offrandes aux divinités


Pardon!
Un Kami Ike, ( Etang sacré.) je veux bien, mais soyons précis que diable!
Il s'agit d'un Chisen Shuyu Teien. ( Etang promenade à source)

Kami Ike: Etang Sacré dédié au divinité qui viennent d'au delà des mers Chisen Shuyu Teien: Etang promenade pourvu d'une source.


Wakarimasuka ?


Oui, ils comprennent, bien sûr& .



Dans les temps anciens, les humains (Enfin les moins bêtes d'entre-eux..) Ont remarqués que les dé..Kamis habitaient toujours des lieux magnifiques et que le caractère de chacun d'entre-eux transparaissait dans le lieu qu'il habitait. Ainsi, on a des Kamis qui se sont installés dans de vieux arbres, d'autres qui ont préféré des rochers Rocher avec des formes un petit peu particulières, Rocher femelle certains autres se tenaient par exemple dans des cascades ou des chutes qui étaient reconnues par tout le monde comme étant des lieux de grande beauté. Des lieux Karei, ( Magnifiques) des sites Gôzô ( )



J'avais d'ailleurs un Iwa Kura ( Iwa Kura: Pierre habitée par une divinité qu'importe d'où elle vienne...) fort confortable au japon, spacieux et de belle frac...pardon, de belle facture. Un petit pied à terre japonais indispensable pour les petits voyages impromptus sur la terre du soleil levant...


Le Tôrai kami qu'on-ne-dois-pas-nommer-san insiste beaucoup pour que je vous parle de la géomancie. Le Fûsui quoi!( Fûsui: Soufle et eau, divination.)

Fusui: Géomancie


C'est un minimum!


Ce sont des règles qui sont attachées à des valeurs cardinales ; ainsi, le centre de la terre est représenté par le jaune et se situe bien entendu au centre du Teien. Chacun des quatre points cardinaux on a un élément, une couleur, une saison et un gardien : Dans le plus parfait désordre, on aurait :
Dans la direction nord, l'eau, la couleur noire, l'hiver, son gardien ; la tortue.
Du côté est, le bois, la couleur bleue; le printemps et le dragon.
Du côté ouest, on a le métal, la couleur blanche; l'automne et le tigre.
En ce qui concerne le sud, on a l'air, le phoenix, l'été, la couleur rouge



Pas fort tout ça mon p'tit jeune, on se résume!
Dans tous Teien qui se respecte, nous aurons:
-À l'ouest: Konoshhimaôgi, le tigre automnal de métal blanc.
-Au nord: Funaokayama, la tortue hivernale d'eau noire.
-À l'est: Kamogawa, le dragon printanier de bois bleu.
-Au sud: le phoenix rouge d'air d'été est désigné sous le nom de Oguraike



C'est un résumé ça ? D'ailleurs, est-ce vraiment le phoenix rouge d'été, ou bien le phoenix d'air d'été rouge?
Ou plutôt le phoenix rouge, d'air d'été...
À moins que ça ait l'air d'un phoenix, qui devient rouge l'été, mais non, ça a pas de sens...
Généralement les feuilles deviennent rouge en automne, les feuilles sont dans les bois et dites moi si je me trompe, mais, n'est-ce pas Le dragon bleu qui s'y cache, du moins au printemps ?



Tout ça m'apparaît bien compliqué, on pourrait donner des pneus à crampons à la tortue pour qu'elle glisse pas sur la glace noire et une bonne couche de Tremclad sur le tigre de métal blanc pour qu'y rouille pas! Mais est-ce bien un tigre de métal ? Parce qu'évidemment une couche de peinture sûr un autôme mâle, fut-il de métal ne servirait pas à grand-chose...


Chaton... c'est " Automnal "



Ha bon! Vous pensez qu'une couche de peinture....sur l'automnal ce serait mieux et que...je pense que je suis en train de dire des bêtises là ! non ?


Peux-t-on revenir à des choses sérieuses?
Homo-sapiens va !
Pardonnez-moi mais, j'ai bien peur d'avoir perdu le fil de la divagation à un moment qui m'échappe et ce principalement en raison des nombreuses digressions commises par un Kami encore inexpérimenté...
En conséquence, je vous serait reconnaissant de bien vouloir effacer les 5 dernières remarques de votre cahier de cours pour ne retenir que ce qui est important.
C'est à dire ce que Ama Kudaru Kami Clovis-San et moi-même avons expliqué.

Par la suite, je vous invite à sélectionner "page
suivante" dans le menu déroulant ci-dessous puis cliquez "OK"
Vu?














Cliques sur le petit triangle, en haut et à gauche...
A GAUCHE, j'ai dit:
Déroule à "Page suivante" et clique OK
Grouille, j'ai pas que ça à faire moi...